mardi 16 novembre 2010

La gentillesse libérée et rock n'roll

Dans le Figaro du 22 novembre, Emmanuel analyse le succès du film de Guillaume Canet Les petits mouchoirs. On retrouve cette analyse en cliquant : ICI. La gentillesse : un remède dans une société où l'on a du mal à aimer ?
Jeudi dernier, sur le site Internet de Libération, il tchattait en direct avec les lecteurs du quotidien à l'occasion de la parution de la critique de son livre par Robert Maggiori. Ca s'écoute : ICI. Et surtout ca se lit : LA.
Bref, la gentillesse poursuit son histoire aventureuse : par la grâce des Inrocks qui consacre une gentille recension à l'Eloge (cf. ci-dessous), elle devient une vertu rock n'roll et inrockuptible.

samedi 13 novembre 2010

Journée de la gentillesse

A l'occasion de la Journée de la gentillesse Emmanuel a été interviewé au 20 heures de France 2, le vendredi 12 novembre. Pour revoir son entretien, cliquez : ICI.  Le même jour, il a livré ses analyses dans l'émission de Faustine Bollaert sur Europe 1 "Et si c'était ça le bonheur?". Le livre est également recensé ici et encore ici. Enfin, on retrouve les réflexions de l'auteur dans les colonnes du Parisien, dans son édition du 14 : "...Ringarde, donc la gentillesse ? Eh bien, non ! pas du tout. Le concept fait même un retour en force. Le philosophe Emmanuel Jaffelin, qui vient de publier un "Eloge de la gentillesse (Bourin éditeur), la hisse même au rang de "valeur postmoderne absolue", professant que "le XXIe siècle sera gentil ou ne sera pas". "Nous sommes submergés par des valeurs très agressives, impressionnantes, explique-t-il. Alors que la gentillesse est au contraire une valeur impressionniste, subtile." On n'est pas gentil en bloc, tout le temps, mais par petites touches gratuites. "C'est la gentillesse qui peut sauver le monde, elle qui est une vraie force et non une faiblesse". Elle nous permet d'enrichir notre vie de bonheurs minuscules, en répondant à un sourire dans le métro ou en portant le cabas d'une petite mamie..."

mardi 9 novembre 2010

La gentillesse foisonne

Emmanuel était l'invité, jeudi dernier, du 17-20 sur la chaîne LCI. Il a répondu en direct aux questions de Michel Field. Pour revoir un extrait de l'émission, cliquez : ICI.
Pour réentendre son dialogue avec les auditeurs de RCF, lundi dernier  ca se passe : là.  Le livre est aussi recensé dans Famille chrétienne : ICI. L'auteur était aussi l'invité de Frédéric Lenoir dans l'émission « Les racines du ciel » sur France Culture. Pour réécouter ce débat, c'est: ICI. On trouvera enfin ci-dessous sa tribune dans le quotidien Métro. Ce buzz de la gentillesse accrédite en tout cas les analyses de l'auteur sur le caractère contagieux de cette vertu : "La stratégie du gentil consiste à se dire qu'en rendant service, sa petite action ne s'épuise pas dans le service qu'elle rend, dans le geste qu'elle prodigue : elle se prolonge discrètement, elle poursuit son action malgré son agent, dans la communauté des hommes (...). Par une sorte de création continuée, l'homme gentil sème des germes d'humanité pouvant polliniser la nature humaine (...). Le désir réveillé par la gentillesse devient désir de gentillesse : il sème des graines à tout vent, se bouture à tout-va, pousse ici et foisonne là.".

lundi 8 novembre 2010

La gentillesse se décentralise

Après le Nord (entretien ci-dessus dans la Voix du Nord), le Midi et l'Allier (rubrique "le livre de la semaine" à droite dans La semaine de l'Allier), c'est au tour de la Saône-et-Loire de se convertir à la gentillesse : "Esprit d'entraide, d'écoute et d'amabilité, comment la gentillesse a-t-elle hérité d'une si mauvaise réputation ? En passant, au cours de son histoire, par des sens tout à fait opposés, éclaire le philosophe Emmanuel Jaffelin, auteur d'un Eloge de la gentillesse. Pour lire l'intégralité de l'article, c'est ici. La gentillesse rebondit enfin au-delà des frontières : l'édition suisse du quotidien 20 minutes consacre ainsi une interview à Emmanuel que l'on peut retrouver ici. On trouvera enfin un portrait de l'auteur dans La Voix du Nord en cliquant : là et ici.

dimanche 7 novembre 2010

Eloge de l'éloge

L'Eloge a été chroniqué par S. Le Fol dans Le Figaro du 6 novembre dernier : « Vous n’en n’avez peut pas pris conscience spontanément ce matin en vous éveillant, mais depuis minuit nous sommes entrés dans la « semaine de la gentillesse ». La gentillesse serait-elle à ce point menacée qu’il faille lui dédier sept jours pleins ? Encore faut-il s’entendre sur le sens du mot. Aujourd’hui, il rime avec mièvrerie, niaiserie et conformisme. Il n’en fut pas toujours ainsi, comme le rappelle le philosophe Emmanuel Jaffelin dans son essai, Eloge de la gentillesse (François Bourin éditeur). Autrefois, le gentil désignait par extension.....". Pour lire la suite c'est : ICI.  Il fait aussi l'objet d'un édito sur Cadremploi.fr : "« ...On est donc totalement convaincu de la nocivité de la gentillesse quand paraît le dernier bouquin d'Emmanuel Jaffelin. Le garçon, qui a sévi dans la diplomatie, est philosophe, enseignant et n'en oublie pas de donner de son temps à l'Observatoire international des prisons. Un gentil, donc, qui vient de livrer un Eloge de la gentillesse. Sa démonstration ? ...." Lire la suite : ICI. Psychologies magazine, organisateur pour la deuxième année consécutive de la Journée de la gentillesse en France, rend également compte du livre d'Emmanuel dans son numéro de novembre. On peut retrouver cet article en ligne en cliquant : ICI. Enfin, on retrouve ci-dessous le livre chroniqué dans Livres hebdo et dans Le monde.
 

mardi 2 novembre 2010

Le buzz de la gentillesse

 Pour réécouter le débat d'Emmanuel  sur Europe 1 chez Jean-Louis Basse (mardi 2 novembre), cliquez : ICI. Pour le réécouter sur France Inter avec la philosophe Cynthia Fleury (samedi 23 octobre), c'est : ICI .
Le jeudi 4 novembre, il était l'invité de Michel Field sur la chaîne LCI, de 17h30 à 18h30. Pour revoir des extraits de cette émission, c'est : ICI
Le 12 novembre, il sera aussi l'invité de Faustine Bollaert sur Europe 1 (« et si c'était ca le bonheur ») de 14h30 à 15h30. 
Le jeudi 18 novembre, nouveau passage sur France culture, cette fois dans l'émission « Les nouveaux chemins de la connaissance » de 10h00 à 11h00.
En outre, l'auteur signera son livre, le samedi 20 novembre à 15h30, à la librairie « Le verger des Muses » (Bourg-la-Reine). France 2 devrait prochainement lui consacrer un reportage dans sa classe de philosophie du lycée Lakanal. Et il passera aussi bientôt sur les ondes de Fréquence protestante (la date de ce passage n'est pas encore arrêté).