lundi 18 mars 2013

La foi du philosophe

Le dernier livre de Jaffelin consacré à la réhabilitation philosophique de la croyance et de la prière (On ira tous au paradis. Croire en Dieu rend-il crétin ?, Flammarion), commence sa carrière médiatique, en attendant de rencontrer ses lecteurs. C'est le supplément de Libération qui a ouvert le bal, le 15 mars dernier (cf. la recension ci-dessous). Le livre est recensé aussi par l'écrivain François Taillandier pour qui, avec ce livre, "sans jouer au prêcheur, sans pédantisme, avec une charmante alacrité et un remarquable sens de la formule, Jaffelin met entre nos mains une grenade dégoupillée. Mais une grenade belle et bonne comme le fruit du même nom". Lire la suite : ICI. Voir ci-dessous également, les recensions dans Dandy magazine (mai 2013), Bonheur magazine (mai 2013), Panomara (mai 2013) qui qualifie l'opus de "lecture nourricière", dans le magazine de Sceaux, dans l'hebdomadaire La Vie du 16 mai, dans La Croix du 6 juin.



2 commentaires:

  1. j'avais bien aimé l'éloge de la gentillesse, et là, avec cette nouvelle réflexion, j'ai envie de poser cette question : "ne peut on accorder foi et raison?" pour y répondre : "je pense que oui, on peut et on doit les accorder", et j'ajouterai, au risque de choquer ou d'être mal comprise : "j'estime que l'islam demande justement à l'Homme de réfléchir, et de comprendre. même si il s'avère qu'il ne trouvera pas toutes les réponses maintenant."

    RépondreSupprimer
  2. Vous ne choquez pas du tout et les penseurs de l'islam n'ont pas été les derniers à théoriser les liens de la foi et de la raison! A commencer par Al-Ghazali (1058-1111).

    RépondreSupprimer