mercredi 27 avril 2016

Les 7 couvertures des livres d'Emmanuel








5 commentaires:

  1. Je me sens très heureuse de découvrir ces travaux sur la gentillesse, ainsi et surtout leur divulgation à "grande" échelle. La gentillesse, à mes yeux, représente, la dignité de l'humain, avec l'amour. Sans gentillesse (de l'autre), et sans amour, on crève. Je regrette toutefois que toujours, et encore, plane autour d'elle la suspicion, et que l'on doive la justifier, mais qu'importe l'important aujourd'hui et de la réhabiliter au quotidien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très heureux de vous savoir très heureuse, chère anonyme!
      Gentillement vôtre

      Supprimer
  2. La suspicion dont vous parlez à l'égard de la gentillesse est en fait le fruit d'une naïveté que les cyniques prennent pour de l'intelligence!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas tout à fait. Les cyniques sont en réalité plus naïfs que les gentils. Ils ignorent leur vacuité et ne voient ni ne devinent la plénitude spirituelle des gentils!

      Supprimer
    2. L humilité ne serait elle pas à l origine de tous sentiments bienveillant (dont la gentilles fait partie ) est ce une attitude que nous partageons avec d autres espèces ?

      Supprimer